lundi 20 novembre 2017

Partition NTFS en lecture seule sous Fedora 27 avec le Fast Boot de Windows

Ce n’est pas spécifique à Fedora 27, j’avais déjà ce problème sur la précédente version, et plus globalement sous Gnu/Linux j’imagine.

Donc sur l’Asus N56, qui a encore une partition Windows 10 [1], j’ai une partition d’échange au format NTFS. Et j’avais remarqué que je ne pouvais pas supprimer ou ajouter du contenu depuis Fedora, la partition semblant être montée en lecture seule.

Comme l’hiver approche et que je vais pouvoir faire un peu de ménage à l’abri, j’ai recherché pourquoi aujourd’hui.

Ce post F25 - NTFS Partition not mounting in read/write m’a donné la réponse.

C’est de la faute à Windows [2] avec un mode Fast Boot ou démarrage rapide. Ainsi pour améliorer le démarrage, à l’extinction c’est une sorte d’hibernation en fait. Ce faisant, depuis votre Gnu/Linux préféré, votre partition NTFS ne se monte pas en écriture mais seulement en lecture seule.

Donc pour désactiver ce mode il suffit de se rendre dans les Options d’alimentation (par exemple avec un clic droit sur le bouton démarrer). Puis sur la gauche de la fenêtre ouvrir “Choisir l’action des boutons d’alimentation”. Cliquer sur “Modifier les paramètres d’alimentations non disponibles” avec le logo d’administration, qui permettra - enfin - de décocher la case “Activer le démarrage rapide (recommandé)”.

desactiver-fast-boot-windows10-gnu-linux-ntfs-readonly.png

On peut cette fois-ci éteindre normalement. La prochaine fois que l’on allumera sa Fedora, on pourra alors avoir les droits d’écriture sur la partition d’échange.

Notes

[1] que j’ai mis à jour aujourd’hui même avec la dernière version 1703, Windows 10 Fall Creators Update, puisque j’avais des erreurs dans l’application des précédentes mises à jour de sécurité

[2] Ça on s’en doutait ^-^’

dimanche 8 mars 2015

Screencast avec SimpleScreenRecorder

Vous connaissez probablement la plupart des logiciels de screencast pour Gnu/Linux :

  • Wink
  • recordMyDesktop
  • Istanbul
  • byzanz
  • XVidCap
  • FFmpeg
  • VLC
  • Gnome3
  • Kazam

J’avais dans la dernière mise à jour de ma Fedora un paquet : fros-recordmydesktop [1]. Je découvre alors la description de fros  :

Universal screencasting frontend with pluggable support for various backends. The goal is to provide an unified access to as many screencasting backends as possible while still keeping the same user interface so the user experience while across various desktops and screencasting programs is seamless.

Une capture écran :

fros_fedora.png

J’ai cherché sur le net pour en savoir un peu plus, et c’est là que j’ai trouvé ssr..

SimpleScreenRecorder

Tout d’abord, le site de l’auteur du programme : http://www.maartenbaert.be/simplescreenrecorder/

SimpleScreenRecorder is a program to record programs and games. The original goal was to create a program that was just really simple to use, the result is actually a pretty powerful program. It’s ‘simple’ in the sense that it’s easier to use than ffmpeg/avconv or VLC, because it has a straightforward user interface.

Et c’est vrai !

Installation sous Fedora

https://copr.fedoraproject.org/coprs/nickth/ssr/

dnf copr enable nickth/ssr
dnf install ssr

Captures

Voici quelques captures écran de l’assistant pour l’enregistrement d’une capture écran vidéo :

Le premier test que j’ai réalisé est bluffant : alors que la plupart du temps la vidéo n’est pas fluide voire saccadée, que le son est décalé, ici cela semble prometteur !
Et vous, quel programme de screencast utilisez vous ?

mardi 27 janvier 2015

Solaar, gérer vos périphériques Logitech Unifying sous Gnu/Linux

En consultant hier les contributions de Paul W. Frields, l’auteur de PulseCaster, j’ai remarqué dans la liste Solaar :

Linux devices manager for the Logitech Unifying Receiver.

Je regarde si le paquet est disponible sous Fedora et l’installe : dnf install solaar.

Solaar-Unifying-Receiver.png

Solaar-About.png

Vous pourrez ainsi gérer vos périphériques Logitech Unifying sous votre distribution favorite. Retrouvez les sources chez GitHub.

lundi 26 janvier 2015

PulseCaster : PulseAudio based podcast recorder

Ce soir j’ai découvert PulseCaster [1], qui n’est pas nouveau pourtant, mais que je regrette de ne pas avoir connu plus tôt !

PulseAudio based podcasting application

PulseCaster.png

C’est un utilitaire tout simple pour enregistrer un podcast. Si vous devez interviewez un correspondant en ligne, c’est l’outil qu’il vous faut !

Vous sélectionnez la source de votre voix et celle de votre correspondant, et par défaut l’enregistrement audio est sauvegardé au format OGG [2].

En option, vous pouvez enregistrer au format WAV en deux fichiers afin de séparer les deux canaux audio :

  • l’un en provenance de l’entrée son (votre micro par exemple)
  • l’autre canal enregistrant la sortie de votre carte son (votre correspondant)

PulseCaster-choix-nombre-voix.png

Testé rapidement ce soir avec juste une musique de fond, ça fait le job :)

Sous Fedora, s’installe simplement avec un yum install pulsecaster. Sinon, consulter les sources sur GitHub.

Notes

[1] sous licence GNU General Public License Version 3

[2] il est également possible en ligne de commande d’enregistrer au format FLAC à la place.

- page 1 de 6

En haut