dimanche 29 janvier 2017

Mettre les points sur les i ou simplement un i

Je n’ai pas fait le rapprochement tout de suite.
Hier, je reçois plusieurs mails du Planet Libre [1] :

Le flux Silvyn a été désactivé :
http://blog.silvyn.net/index.php?feed/category/Fedora/rss2
Le flux Ă©tait en erreur pendant plus de 7 jours

Un peu par hasard, ce soir, en faisant le mĂ©nage des sites sur mon espace d’hĂ©bergement, je tombe sur une page d’erreur de mon ancien blog. Assez rapidement, je fais le lien avec un billet assez ancien de Pascal Chevrel que j’avais lu [2]  : Dotclear et PHP 7.

Je tourne plutĂŽt avec PostgreSQL, mais ce blog historique est toujours sous MySQL. Et comme je suis passĂ© Ă  PHP7 derniĂšrement, je n’avais pas vu que ce blog-ci Ă©tait cassĂ© !

J’ajoute alors le i manquant, tout est dit !

Notes

[1] je pensais ne plus y figurer depuis le temps !

[2] remonté dans mon agrégateur suite à sa derniÚre publication

Au revoir caen.libre.cc

Nous avons dĂ©mĂ©nagĂ© en aoĂ»t 2014 en Normandie pour finalement arriver en Charente en janvier 2016. Cela explique mon absence sur 2016 comme je l’Ă©voquais ici.

caen.libre.cc.logo.png

Pendant cette courte pĂ©riode Ă  Caen [1], qui devait durer bien plus longtemps, j’avais lancĂ© le site Culture Libre en Normandie en janvier 2015, alors plein d’espĂ©rance. L’idĂ©e Ă©tait de continuer les dĂ©clinaisons de CLiCC Ă  Tours (l’association Culture Libre & CrĂ©ations Collectives). AprĂšs un premier essaimage avec paris.libre.cc lorsque j’animais les ateliers Vous ĂȘtes Libre ce soir, j’avais envie de poursuivre lĂ -bas. Et puis finalement le temps a manquĂ©.

Cela fait maintenant un an que je suis ici dans le Sud Charente, il est donc sans doute temps d’Ă©teindre la lumiĂšre, pour la rallumer ici ?

Note

[1] n’Ă©tant pas lĂ  de la semaine ; j’ai d’ailleurs terminĂ© ma pĂ©riode de prĂ©avis sur Paris fin fĂ©vrier 2016

dimanche 22 janvier 2017

Installer Moonmoon 🌑 un planet PHP libre

Depuis plusieurs annĂ©es dĂ©jĂ , j’avais configurĂ© pour la plateforme de blog KynĂ€ un planet, avec le logiciel libre moonmoon, crĂ©Ă© par Maurice Svay.

Moonmoon is stupidly simple: it only aggregates feeds and spits them out in one single page. It does not archive articles, it does not do comments nor votes.

Mais j’avais quelques soucis avec SimpliePie, avec des messages d’erreurs. AprĂšs un premier essai pas vraiment concluant avec la version disponible via GitHub, j’ai rĂ©essayĂ© ce week-end. Au dĂ©but j’ai pensĂ© que mes problĂšmes Ă©taient liĂ©s au passage Ă  PHP7, mais on verra que ce n’est pas le cas ! Car selon Thomas Chauchefoin, aka nashe, avec la version de la branche master, il ne devait pas y avoir de problĂšme [1].

Alors pour mĂ©mo voici un rĂ©sumĂ© de l’installation sur un serveur mutualisĂ© alwaysdata [2].

Télécharger la derniÚre version

On ne vas pas télécharger le version 8.12 disponible via le site, mais la version dev depuis la branche master de GitHub.

On téléverse les fichiers sur un répertoire de son hébergement.

Composer

Nous avons besoin de composer pour tĂ©lĂ©charger un certain nombre de fichiers complĂ©mentaires. Nous avons donc besoin d’un accĂšs SSH pour le faire en ligne de commande.

Je me dĂ©place dans mon rĂ©pertoire oĂč j’ai mis moonmoon et on peut suivre les indications du site officiel composer pour y aller Ă©tape par Ă©tape :

php -r "copy('https://getcomposer.org/installer', 'composer-setup.php');"

Cela télécharge le fichier composer-setup.php

php -r "if (hash_file('SHA384', 'composer-setup.php') === '55d6ead61b29c7bdee5cccfb50076874187bd9f21f65d8991d46ec5cc90518f447387fb9f76ebae1fbbacf329e583e30') { echo 'Installer verified'; } else { echo 'Installer corrupt'; unlink('composer-setup.php'); } echo PHP_EOL;"

On vĂ©rifie que c’est le bon fichier que l’on a tĂ©lĂ©chargĂ©, la commande nous retourne alors Installer verified.

php composer-setup.php

On installe composer. Nous obtenons alors un nouveau fichier, composer.phar

php -r "unlink('composer-setup.php');"

Enfin on peut enlever le fichier d’installation.

Installation de moonmoon

Toujours en ligne de commande, on continue l’installation de moonmoon avec :

php composer.phar install

Cela va télécharger des fichiers complémentaires nécessaires au bon fonctionnement de moonmoon, y compris SimplePie.

Finalisation

Avec son navigateur, on finalise l’installation de moonmoon en visitant l’url install.php (sĂ©lection de la langue, dĂ©finir un mot de passe).

On peut Ă  prĂ©sent s’authentifier, et ajouter les flux RSS / Atom des sites que l’on souhaite ajouter Ă  son planet, et voilĂ  !

planet-kyna-archives.png

Nous avons maintenant Ă  disposition un nouveau flux de syndication unique, que l’on peut associer Ă  une recette IFTTT par exemple, afin de twitter automatiquement les derniers billets publiĂ©s.

Notes

[1] Encore merci pour l’aide via les commentaires

[2] Ceci est un lien de parrainage, mis en place derniĂšrement par alwaysdata. Étant trĂšs satisfait du service, si vous cherchez un hĂ©bergeur, je vous le recommande !

jeudi 19 janvier 2017

Repetita

J’avais mis de cĂŽtĂ© le billet de Florent Cotton, Interroger nos pratiques de publication en ligne, car j’Ă©tais plutĂŽt d’accord avec ce paragraphe :

Mais revenons-en Ă  la mĂ©moire utile. Avez-vous dĂ©jĂ  cherchĂ© Ă  remettre la main sur quelque chose que vous avez publiĂ© sur l’un ou l’autre des rĂ©seaux sociaux ? Je parle Ă©videmment de ceux sur lesquels vous ĂȘtes vraiment actif. Je dois ĂȘtre particuliĂšrement gauche Ă  ce jeu-lĂ  puisque j’en ressors gĂ©nĂ©ralement bredouille. Ici, j’ai des archives claires (ou presque), la possibilitĂ© d’une vraie recherche plein texte (que je ne partage pas encore avec vous). Un luxe qu’aucun des silos en vogue n’offre vraiment (Ă  ma connaissance).

Franck avait continué la discussion avec son billet Renaissance.

Et ce soir en rentrant c’est celui de Jean-Christian, Bis.

Écrivant trop peu [1], vous m’excuserez pour le titre de ce billet.

Le numĂ©rique a cette capacitĂ© Ă  vous transporter dans l’espace et le temps en un clin d’Ɠil. Un tag, un lien, une recherche et vous voila 5 ans en arriĂšre, vous lisez un billet, vous souriez par son contenu, en vous remĂ©morant les gens, l’Ă©tat d’esprit de l’époque… Attention je parle bien ici de notre chez nous numĂ©rique, point des rĂ©seaux sociaux qui pour moi sont Ă  pĂ©remption instantanĂ©e.

J’avoue que la fonction de Facebook Vous avez des souvenirs Ă  revoir aujourd’hui me plaĂźt bien. Alors en effet c’est passif car je n’ai rien Ă  faire, et comme je pense avoir une utilisation raisonnable, je ne suis pas spammĂ© tous les jours par cette proposition. Mais souvent, sans forcĂ©ment le partager une seconde fois pour le plaisir de le garder pour moi, j’aime cette surprise d’un post, un commentaire mĂ©morable d’un ami, que pourtant j’avais presque oubliĂ©.

Par contre je rejoins Florent pour la recherche, oĂč lĂ  c’est tout de suite plus compliquĂ©..

Pour en revenir de prĂȘt ou de loin Ă  ce blog, oĂč mon ancien, combien de fois ai-je cherchĂ© quelque chose sur les Internets, pour voir dans les premiers rĂ©sultats un lien vers mon chez moi ;)

Note

[1] oĂč ne sachant pas trop Ă©crire

- page 2 de 32 -

En haut