Test de Recalbox 4.1 sur RaspberryPi 3

Recalbox, une distribution Gnu/Linux française spécialisée en retro-gaming, est sortie au milieu du mois en version 4.1 avec son lot de nouveautés.

recalbox-emulation-station-load.png

Je l’avais testé dans une précédente version, après avoir essayé RetroPie sur ma RaspberryPi 3 l’année dernière.

Jouons un peu ! #RaspberryPi3

Une publication partagée par Sylvain Naudin (@naudinsylvain) le

C’est à Caen que j’avais la première fois entendu parler de Recalbox, à la MRi lors d’une soirée porte ouverte.

Atelier fabrication borne arcade #RaspberryPi #MRi #Caen

Une publication partagée par Sylvain Naudin (@naudinsylvain) le

Parmi les nouveautés, la réécriture du code bluetooth, avec la compatibilité des manettes PS4. Il y a aussi l’interface web pour contrôler et administrer sa box depuis un autre périphérique, pratique par exemple pour prendre des captures écrans.

recalbox-ipinfo.png

recalbox-webmanager-monitoring.png

L’objet d’un prochain test sera la version pour PC ! Avec un peu plus de puissance que sur une Raspberry Pi, certains jeux passeront peut-être mieux la barrière de l’émulation.

Dans un prochain billet je mettrais quelques notes à propos de l’émution avec DOSBox. J’ai ainsi eu le plaisir de revoir les images des jeux Megarace 2 et Privateer 2 the Darkening, mais aussi Warcraft 2 (tient une série de 2 !). L’émulation n’est pas parfaite pour tous les jeux, pour certains c’est pas jouable, d’autres c’est plutôt chouette. Un retour de 20 ans en arrière !

recalbox-dosbox-emulation-station.png

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://sylvain.naud.in/trackback/138

Fil des commentaires de ce billet

En haut