[N0D1]

Blog personnel de Sylvain Naudin. Free since 2004 ^^'

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Il y a trois mois, j’écrivais le billet Un wiki sur votre BiblioBox avec TiddlyWiki sur le blog de BiblioBox.net.

Depuis, ce wiki minuscule [1] composé d’un seul fichier html avec du javascript est sorti de son stade bêta. TiddlyWiki en est ainsi à sa version 5.1.4 avec un cycle de développement très rapide.

Le site officiel : http://www.tiddlywiki.com

TiddlyWiki5 is a reboot of TiddlyWiki for the next 25 years. It is a complete interactive wiki in JavaScript that can be run in the browser or on the server under Node.js.

À priori, les ressources en français pour TW5 ne sont pas courantes. À l’époque de la précédente version (renommée TiddliWiki Classic) il y avait le site suivant toujours en ligne : http://www.tiddlywiki.fr/

Dans un cadre professionnel j’ai choisi dernièrement d’utiliser ce moteur de wiki pour rédiger une documentation utilisateur. J’ai passé quelques soirées nuits pour (re)découvrir cet outil qui n’en fini pas de m’impressionner.

Pour citer quelques avantages :

  • c’est un wiki ! Pour moi ça rime avec facilité d’édition
  • c’est dans sa nature : les liens internes. Comme lors de la consultation d’un article Wikipédia et les nombreuses définitions que l’on peut mettre en évidence
  • comme ce n’est qu’un seul fichier html, le moteur de recherche est efficace
  • toujours sur l’aspect simple fichier : pas besoin d’avoir un serveur pour l’installer, en pièce jointe d’un email, sur une clé USB, le bureau et c’est parti.
  • si l’on gère les images dans un répertoire externe, la mise à jour des captures écrans est plus facile, il suffit de remplacer l’image.

La recette d’un TiddlyWiki, c’est le plus petit élément : un tiddler. Celui-ci peut contenir le code du programme, les plugins, du CSS, des images en base64, et surtout le contenu. Associé à une syntaxe wiki, avec un minimum d’entrainement [2], c’est assez efficace de hiérarchiser son contenu avec les titres, sous-titres, paragraphes, listes à puces et les liens internes.

Des inconvénients ? Il en existe probablement, nul outil n’est parfait. L’absence de barre d’édition wiki wysiwyg façon Doctcear peut-être (un plugin existe pour FCKEditor, je n’ai pas encore essayé mais ne me semble pas optimal, trop d’options, et oblige de maintenir un code html à la place d’un code wiki). En attendant, il existe un plugin avec les principaux raccourcis claviers.

La navigation dans les tiddlers peut dérouter au début peut-être aussi. A sinon il n’y a pas forcément de mode collaboratif. A la base c’est plutôt un outil de prise de notes personnelles.

Bref, dans mes expérimentations de plugins divers et variés, et de l’apprentissage des fonctions natives de TiddlyWiki (comme la ToDo liste), j’ai commencé la rédaction d’un.. TiddlyWiki ;)

Vous trouverez en pièce jointe une première version loin d’être finalisée. Si elle peut vous aider à démarrer avec TiddlyWiki, vous n’aurez qu’à me remercier en commentaire.

TiddliWiki5_fr.png

Notes

[1] tiddly !

[2] comme ici avec la syntaxe wiki de Dotclear

J’écris ces lignes depuis le live-dvd de la prochaine version 21 de Fedora, sortie en version alpha mardi 23 septembre [1].

Fedora21-alpha-welcome.png

Cette version inclus la dernière version de Gnome 3.14 [2]

Fedora21-alpha-Gnome314.png

Si j’ai le temps, je regarderai pour l’installer sur l’une de mes partitions.

Envie de tester ? C’est par ici : http://fedoraproject.org/get-prerelease (choisir la version Workstation).

F-21alpha-gnokii.png

La prochaine version bêta est prévue le 28 octobre prochain, pour une sortie finale début décembre.

Quelques captures écrans complémentaires :

Notes

[1] pour la petite anecdote, iso téléchargée depuis le RER A en moins de 10 minutes ! Merci la 4G !

[2] enfin presque, mais c’est tout comme : version 3.13.91

Depuis le 1er mai, date de l’annonce faite par Thomas, nous avons ouvert le site bibliobox.net, un site de ressources et de partage d’expériences autour des BiblioBox.

BiblioBox.net est une plateforme de mutualisation de compétences, d’expériences (bonnes ou mauvaises), de ressources dédiées à la BiblioBox et ses différentes déclinaisons. Vous pourrez y trouver des tutoriels, des exemples de mise en place en bibliothèque ou ailleurs. Mais BiblioBox.net, c’est surtout une communauté de passionnés (n’ayons pas peur des mots) ! Un des objectifs de ce projet est de pouvoir donner une meilleure visibilité au mouvement des BiblioBox.

bibliobox_logo_texte.png

J’ai eu l’occasion d’écrire un premier billet sur le blog BiblioBox pour décrire brièvement ce qu’il y a sous le capot.

Les travaux ne sont pas encore tout à fait terminés, quelques plugins à installer/configurer, le thème tout neuf pour Agora (merci Mathieu pour le thème, et surtout Osku pour Agora !), doit encore évoluer un peu, mais les bases sont là ! Si cela intéresse, je ferais sans doute un billet un peu plus complet sur cette utilisation de Dotclear.

On vous attend donc sur le forum BiblioBox !

Il y a peu, j’avais mis Ubuntu Touch sur mon Nexus 4. Après quelques semaines, aucune mise à jour n’était applicable et je ne recevais pas tout le temps les appels. J’ai donc mis une CyanogenMod 11. Et puis au détour d’une conversation au dernier atelier Dotclear, j’ai eu envie de re-tester Firefox OS [1].

FirefoxOS-logo_610x385.png

MultiROM Manager

Je suis d’abord parti de ce fil de discussion sur le forum XDA.

Par simplicité, j’ai opté pour l’option 1, avec l’installation via le Google Play de l’application MultiROM Manager.

Firefox OS

Nous avons besoin à présent d’une image pré-compilée de Firefox OS pour Nexus 4. Direction le forum XDA, avec ce fil et la mise à disposition par un contributeur d’une image en date du 11 mars 2014.

On copie sur la mémoire interne du téléphone le fichier FFOS_mako_20140311_kk.zip, et on reboot. Pour l’installation à proprement parler de Firefox OS, j’ai lu ce billet : How to Install Firefox OS (& Other Experimental ROMs) On Your Nexus 5 Without Any Risk qui dispose de captures écrans pour nous guider.

Un dernier reboot, on sélectionne Firefox OS plutôt qu’Android, et nous voilà avec un nouveau téléphone :)

Enjoy !

Note

[1] la première fois l’image ne supportait pas le dernier firmware d’Android 4.4, je n’avais donc pas de wifi

- page 1 de 25